Anderlecht fait partie des meilleurs clubs au monde à avoir fait confiance aux jeunes

photo news
photo news

Les Mauves ont accordé 46,8 % du temps de jeu à des joueurs de moins de 22 ans sur l’ensemble de la saison, a révélé l’observatoire du football du Centre International d’Étude du Sport (CIES) de Neuchâtel en Suisse, dans sa lettre hebdomadaire. Avec cette moyenne, Anderlecht se situe au 24e rang mondial parmi les 1292 clubs des 93 premières divisions de football analysées.

En Belgique, derrière Anderlecht, ce sont les champions en titre du Racing Genk qui ont fait le plus confiance à leurs jeunes éléments (34,8 % de temps de jeu). Le Cercle Bruges complète le trio de tête (28,6 %).

Ostende (28,1 %), Waasland Beveren (23,5 %), Zulte Waregem (19,2 %), Standard (15,0 %), Mouscron (14,3 %), Saint-Trond (14,3 %) et le Club Bruges (13,9 %) complètent le Top 10 dans cet ordre. La Gantoise (13,3 %), Courtrai (9,3 %), FC Malines (6,8 %), Charleroi (6,1 %), Eupen (5,0 %) et l’Antwerp (2,6 %) ont été les plus frileux à donner leurs chances aux jeunes.

La Slovaquie au top

Sur l’ensemble de la Jupiler Pro League, le temps de jeu accordé aux moins de 22 ans est de 17,6 %. La première division slovaque est la plus active dans ce domaine avec 29 % de temps de jeu confié aux espoirs du football. La Eredivisie néerlandaise tourne à 27,9 %. Parmi les cinq grands championnats, la Ligue 1 française a accordé 15 % à ses jeunes, la Bundesliga allemande 9,8 %, la Premier League anglaise 8,5 %, la Serie A italienne 7,7 % et la Liga espagnole à peine 7 %.

Le club de 1re division dans le monde qui donne le plus sa chance aux jeunes est celui de Wellington Phoenix en Nouvelle-Zélande. Il a donné 93,3 % de son temps de jeu à ses Espoirs.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous