Des craies pour garder le contact : « une idée géniale ! »

Des craies pour garder le contact : « une idée géniale ! »

La longueur du confinement et la sévérité des mesures de distanciation sociale ne sont pas faciles pour bon nombre de personnes en Belgique. Une situation particulièrement difficile pour les seniors qui sont bloqués chez eux ou dans leur maison de retraite, privés de contacts avec leurs petits-enfants notamment. Orange a eu l’idée de développer un projet ludique baptisé #MacadamStories pour permettre aux familles de rompre cet isolement tout en protégeant leurs aînés adorés. Quelques craies, un peu de couleur, et le tour est joué.

Pauline a 9 ans et habite Nivelles. « Mes grands-parents étaient en Espagne et sont rentrés juste avant le confinement. Je ne les ai plus vus depuis le Nouvel An et ils me manquent. C’est difficile de ne pas pouvoir les voir en vrai. Skype c’est bien mais ce n’est quand même pas la même chose ». Alors comme ses grands-parents n’habitent pas loin de chez elle, Pauline et son frère ont eu l’idée de leur faire une surprise. « Nous sommes allés jusque devant leur immeuble en vélo. On s’est mis à hauteur de leur fenêtre, ils habitent au 8e étage, et on leur a dessiné une plage en Espagne avec du soleil, des gens, et mon frère et moi qui construisons un château de sable ». Une fois le dessin fini, Simon, le grand frère de 14 ans, a passé un coup de fil aux grands-parents. « Ils sont sortis sur le balcon et ils ont vu le dessin. Mamy avait l’air heureuse même si j’ai eu l’impression qu’elle pleurait en me lançant des bisous », raconte Pauline.

Des rébus sur le trottoir

Pas besoin d’être un artiste en herbe ou un pro du dessin pour participer à l’opération #MacadamStories et vivre de bons moments avec ses ainés. « Je ne sais pas très bien dessiner », signale d’emblée Jonathan 15 ans de Woluwe-Saint-Lambert. « Mon grand-père, il adore les mots croisés et les jeux d’esprit. Alors comme il habite à deux rues de chez nous, j’ai pris l’habitude d’y aller une fois par jour. Je lui dessine des rébus sur le trottoir, on s’appelle pour qu’il donne la solution et on discute un peu tous les deux ». « Ça m’occupe et je suis content de voir comme Jonathan pense à moi et de pouvoir converser avec lui. Les journées me semblent moins longues et puis c’est gai cette idée » confirme Gaston, 86 ans.

Un Olaf géant

Mais il n’y a pas que les enfants qui peuvent prendre des craies pour délivrer des messages d’amour à leurs proches. Jeanine est professeur de dessin à la retraite à Hoeilaert. « Ma fille m’a parlé de cette opération. C’est une idée géniale ! Mes petites-filles de 6 et 8 ans me manquent énormément même si on se téléphone tous les jours. Alors j’ai eu l’idée d’aller leur faire un beau dessin de la Reine des Neiges devant la fenêtre de leur chambre. Quand elles se sont réveillées le matin, j’étais là à côté d’Olaf. Elles ont sauté de joie, ça m’a réchauffé le cœur. »

Envie d’apporter vous aussi du bonheur ? Prenez vos craies et allez-y, c’est gratuit. En postant vos créations sur les réseaux sociaux avec les #MacadamStories et #ResteChezToiATaFaçon tout en taggant @Orange_Belgium, répandez de la joie autour de vous et faites profitez un maximum de gens de vos créations.