Accueil Opinions Chroniques

Pour les bourgmestres, le coronavirus s’est imposé comme compétence à temps plein

Crise oblige, les compétences des communes ne cessent de s’étendre : fourniture de masques, achat de robinets, livraison de repas, écoute, aide… Le premier réflexe est communal.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Vous savez, les décisions du Conseil national de sécurité, on les regarde, comme vous, à la télé. Et c’est à peine terminé que le téléphone sonne. Les questions pleuvent. Alors qu’on n’en sait pas plus que ce que Sophie Wilmès a dit. Mais c’est vers nous que tout le monde se tourne. » Cette confession du bourgmestre d’une grande ville wallonne, c’est celle de tous ses homologues bruxellois : le corona s’est imposé comme compétence à temps plein, pour les mayeurs et échevins.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par DELHAYE Jean-Luc, mardi 5 mai 2020, 15:21

    Ridouane Chahid regrette la délation. C'est regretter qu'on dénonce ceux qui, se foutant totalement de la loi, mettent la vie des autres en danger. Je n'oserais penser qu'il a peur de perdre des électeurs, fussent-ils des assassins en puissance. Comme Saad A., un jeune Molenbeekois de 23 ans, qui, premier condamné du pays pour non-respect du confinement, a déjà récidivé. Si c'est ce genre de crétins que vous voulez protéger, Monsieur Chahid, je n'ai qu'un mot: honte à vous ; vous êtes payé pour protéger la population, pas les délinquants. Pour rappel, les délateurs, historiquement, c'étaient ceux qui dénonçaient des résistants à l'ennemi nazi. Ici, c'est le contraire: dénoncer les inciviques, ça revient à dénoncer ceux qui collaborent avec l'ennemi coronavirus.

  • Posté par Marlier Jacques, mardi 5 mai 2020, 23:37

    Sur le fond, je ne vous donne pas tort, mais rappelez-vous votre jeunesse. Vous n'avez jamais entendu l'expression "Oh! Le vilain rapporteur!", que même un instituteur pouvait prononcer. Nous conservons plus ou moins tous cette remarque humiliante en tête. Alors, quand le signalement ne semble pas justifié par un réflexe moral, mais plutôt par un sentiment d'envie ou de rancoeur, le malaise que nous ressentons est encore plus net... mais je me répète: sur le fond, je ne vous donne pas tort.

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs