Accueil Société

Déconfinement, jour 1: des transports en commun peu fréquentés, les merceries prises d'assaut

La premier jour de la phase de déconfinement s'est déroulée sans accroc majeur. Reportages dans les transports en commun et dans une mercerie.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 3 min

On croyait ce long couloir éternellement bondé. Il est désespérément vide. Ou presque. A 7h30 ce lundi « de rentrée », les comptes sont vite faits dans ce fameux boyau bas de plafond et mal éclairé qui relie le métro au grand hall de Bruxelles-Central : quatre militaires, deux agents de Securail et deux SDF. Point barre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Lambert Louis, mardi 5 mai 2020, 7:11

    La désaffection des gens pour les transports en commun démontre par l'absurde à quel point toutes les mesures prônées par les Écolos se révèlent catastrophiques en temps de coronavirus: les transports en commun sont des nids à microbe, le co-voiturage favorise la contagion, les rassemblements citoyens aussi, les aliments vendus en vrac sont une source de contamination alors que ceux qui sont préemballés ne le sont pas et une élévation de la température serait bénéfique pour rendre le virus moins virulent ! Ajoutons encore que l'arrêt de la croissance économique entraîne le chômage et que la limitation des déplacements individuels est très mal vécue par la population alors que c'est précisément ce que les Écolos veulent nous imposer. Il y a aussi les migrants (qualifiés de « chance pour l’Europe » par les Écolos) qui représentent un danger énorme de propagation de l’épidémie. Cette crise du coronavirus nous montre par l'absurde à quel point les propositions des Écolos sont nuisibles !

  • Posté par Pochet Bernard, lundi 4 mai 2020, 20:36

    Je suis allé chez deux pharmaciens et deux grand magasins, et pas de masques ... Un des deux pharmaciens m'a indiqué que la vente des masques était encore réservé aux médecins, infirmiers,.... et pas au grand public.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs