Accueil Planète Climat

Climat: un cinquième de la planète sur le grill

Sans réduction de nos émissions de gaz à effet de serre, 3,5 milliards d’êtres humains pourraient se retrouver dans une zone quasi-invivable, alertent des chercheurs.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

C’est une évidence : l’un des principaux effets du réchauffement climatique sera la hausse de la température moyenne à la surface du globe. Et dans cette phrase, l’un des mots importants est « moyenne ». Il ne faut pas se laisser leurrer par les quelques degrés centigrades que le réchauffement implique : les continents chauffent davantage que la mer, certaines régions du monde sont plus exposées que d’autres et la température moyenne annuelle est un indicateur imparfait. A Uccle, elle est de 10,5ºC, mais l’été dernier nous avons connu des températures maximales supérieures à 40ºC et trois vagues de chaleur meurtrières.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Pablos Gino, mardi 5 mai 2020, 15:44

    Qu'importe,apparemment on ne veut rien changer à notre manière de vivre,je viens de voir à la télé la folie du déconfinement en Corée du sud,la course éfrénée à la consommation,on se précipite dans les aéroports on veut rattraper le temps perdu. Pas grave on naît et on meurt,tous,sans exception,sauf qu'un jour l'humain va disparaître d'une seule fois et pour toutes,la nature n'est ni bonne ,ni mauvaise,simplement impitoyable.

Aussi en Climat

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs