Accueil Économie Finances

Les crédits hypothécaires plus difficiles à obtenir

Depuis le 1er janvier, les règles plus strictes imposées par le régulateur privent une partie des ménages belges d’un accès à l’emprunt hypothécaire. La crise du Covid-19 devrait renforcer les nouvelles politiques en place chez les banquiers.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Faut-il craindre un bond des taux sur les crédits immobiliers suite à la crise du Covid-19 ? Non, si hausse il y a, elle sera modérée et ce, probablement, durant de longs mois. Par contre, les conditions d’octroi – déjà sensiblement renforcées depuis le 1er janvier dernier – pourraient très « naturellement » se resserrer.

1

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par elias jacques, mardi 5 mai 2020, 13:38

    Une bonne mesure à prendre aussi serait (outre la gratuité du premier rappel promise depuis.... par Mr Peeters) serait un moratoire de 6 mois sur tous les frais de rappels et les indemnités pour retard de paiement justifié.

  • Posté par Meersman Olivier, mardi 5 mai 2020, 12:57

    Sera-ce le cas dans toutes les banques ? Il est connu, de longue date, que certaines banques étrangères pratiquent des taux hyper plancher vu que la religion de leur pays d'origine interdit le profit... du moins pour le 1er fils.

  • Posté par Moto Xity, mardi 5 mai 2020, 16:32

    Y'a aucune religion qui interdit le profit, si non merci de développer

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs