Espagne: 280.000 chômeurs en plus en avril, surtout dans le tourisme

Le volume des allocations versées aux chômeurs a atteint un "record historique", avec une hausse de près de 137% du nombre de bénéficiaires en avril sur un an, précise le ministère dans un communiqué.

En mars, l'Espagne avait déjà connu une hausse "historique" du chômage selon le gouvernement, avec plus de 300.000 chômeurs supplémentaires.

Le nombre de demandeurs d'emplois atteint 3,8 millions de personnes selon le ministère.

Fin mars, l'Institut national de la statistique (INE), dont les données, calculées différemment, font référence, estimait à 3,31 millions le nombre de chômeurs en Espagne.

Le confinement de la population, particulièrement strict, a été décrété le 14 mars, stoppant net l'activité économique alors que l'Espagne affichait déjà le taux de chômage le plus élevé de la zone euro après la Grèce. Ce taux est monté à 14,4% à la fin du premier trimestre.

En avril, le secteur des services, dans lequel le tourisme joue un rôle crucial, a enregistré 219.128 chômeurs de plus.

La hausse du nombre de chômeurs a pris "une intensité particulière pendant la Semaine sainte" précédant Pâques, qui donne habituellement le coup d'envoi de la saison touristique. "Pendant les dernières semaines d'avril, le chômage a modéré son rythme de croissance", précise toutefois le ministère.

Le nombre de bénéficiaires de prestations chômage atteint près de 5,2 millions de personnes (+136,56% sur un an), un chiffre qui inclut les personnes au chômage partiel alors qu'elles ne sont pas comptabilisées dans le nombre de chômeurs.

Désormais, "le système de prestations garantit le revenu de 22% de la population active", souligne le communiqué.

Le montant des sommes versées aux chômeurs atteint 4,5 milliards d'euros, soit une hausse de 207% par rapport à avril 2019.

Le gouvernement de coalition de gauche de Pedro Sanchez a simplifié l'accès aux plans de chômage partiel et interdit les licenciements pendant la crise sanitaire, espérant ainsi atténuer le violent impact attendu sur l'emploi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous