Le Conseil français du culte musulman veut «encadrer» l’utilisation des caricatures du prophète Mahomet

Mohammed Moussaoui