Le Comité P a reçu 111 plaintes en rapport avec des amendes «coronavirus»

Le Comité P a reçu 111 plaintes en rapport avec des amendes «coronavirus»

En cinq semaines, le comité P a reçu 111 plaintes de citoyens qui n’étaient pas satisfaits d’une amende « coronavirus ». C’est ce qui ressort d’une lettre, datée du 24 avril, de Kathleen Stinckens, présidente du Comité P, au président du Parlement Patrick Dewael, que Belga a pu consulter. Un document contenant un aperçu des questions soulevées dans les plaintes et quelques recommandations provisoires a également été envoyé aux responsables de la police fédérale et locale.

Début avril, 26 plaintes avaient déjà été reçues par l’organe de contrôle de la police, environ trois semaines plus tard, il y en a déjà 111. Il s’agit de plaintes « relativement différentes ». Les citoyens expriment leur mécontentement quant au fait qu’ils ont été condamnés à une amende, que les policiers ne portent pas de masque buccal ou de gants, que la distance nécessaire n’est pas respectée ou alors une agression, un langage intimidant, la coercition ou la violence illégale de la part du policier sont mentionnés. Il y a également des plaintes concernant les forces de police qui ne respectent pas la demande d’anonymat d’un citoyen qui signale une infraction.

Sur la base de ces plaintes, certaines recommandations ont été formulées, mais le Comité P souligne que les plaintes n’ont qu’une « valeur indicative » pour cette analyse. En ce qui concerne le Comité P, « certaines des valeurs fondamentales » du Code de déontologie pourraient être rafraîchies, telles que les attitudes, l’impartialité et la loyauté. En outre, un briefing quotidien pour les policiers semble être une bonne idée, tout comme les « problèmes rencontrés » en cas d’intervention, aussi détaillés que possible dans le PV.

La crise du coronavirus ne permettant pas d’effectuer des contrôles sur le terrain, le Comité P a décidé de partager au préalable le suivi des plaintes avec les services de police, « afin de tirer des leçons au niveau macro et de procéder à des ajustements si nécessaire ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous