Les mesures de sécurité impossibles à respecter dans les palais de justice selon les syndicats

Les mesures de sécurité impossibles à respecter dans les palais de justice selon les syndicats

Les mesures de sécurité pour éviter la propagation du Covid-19 sont impossibles à mettre en place dans les palais de justice depuis la reprise des audiences ce lundi, constate une délégation syndicale CGSP-CSC-SLFP. « A la suite d’une réunion provoquée par le front syndical lundi, le procureur général de Liège, Christian de Valkeneer, a reçu les représentants syndicaux de la CGSP, de la CSC et du SLFP. Il a été débattu des mesures de sécurité sanitaires urgentes qui doivent être prises au sein des palais de justice et qui, à la grande désolation du personnel judiciaire, font défauts », déclare la CGSP mardi.

« Il a été constaté que les mesures établies par l’arrêté ministériel du 23 mars 2020, c’est-à-dire la distance d’un mètre cinquante entre chaque personne ainsi que le télétravail, ne sont plus respectées à compter de ce jour [lundi] dans les greffes et parquets du Royaume », a précisé le syndicat.

« Nous avons également été informés que 300.000 masques destinés au personnel de l’Ordre Judiciaire n’ont toujours pas été pris en charge par le SPF Justice. Dès lors, le personnel de l’Ordre Judiciaire est amené à travailler dans des conditions non-conformes aux exigences de l’arrêté ministériel », a indiqué la CGSP.

« Des audiences correctionnelles se tiennent dans les différents tribunaux du Royaume aux fins de juger les justiciables qui ne respectent pas les mesures de sécurité sanitaires, alors que cette justice ne respecte pas elle-même le prescrit de la loi », a encore déclaré le syndicat de travailleurs du service public.

Une réunion de concertation est prévue au SPF Justice vendredi après-midi en présence des instances syndicales, du Directeur Général de l’Ordre Judiciaire et des représentants du Cabinet du ministre de la Justice Koen Geens.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous