Les infos dispensables (ou pas) sur le coronavirus: à propos des couturières et des artistes

Les pigeons de Sarajevo ne respectent pas le confinement. Mais que fait la police
?
Les pigeons de Sarajevo ne respectent pas le confinement. Mais que fait la police ? - Photo EPA

1. Le chiffre du jour : 111

C’est le nombre de plaintes reçues par le comité P (le Comité permanent de contrôle des services de police) introduites par des citoyens qui n’étaient pas satisfaits d’une amende « coronavirus » ou d’autres faits lors de ces contrôles, par exemple parce que les policiers ne portent pas de masque buccal ou de gants.

2. L’image du jour

Des couturières en ont ras-la-machine à coudre d’être si mal considérées. Elles ont constitué un collectif sur Facebook dont le message ne passe pas inaperçu : « Bas les masques ! ». Leur revendication : être payées pour le service essentiel qu’elles rendent à toute la société, palliant l’impéritie des autorités. « Pourquoi nous, devrions-nous travailler gratuitement, alors que nous sommes tous indispensables pour venir à bout de cette crise ? », témoignait l’initiatrice de cette page à la RTBF.

Une couturière professionnelle en témoigne, ce mardi, dans une carte blanche au Soir : « La Belgique compte des milliers de couturières professionnelles. Pourquoi ne pas lancer une grosse production le temps de la crise ? La Tunisie l’a fait. Réaliser un maximum de masques de qualité en un temps record, c’est possible. Les professionnelles sont là, prêtes et qualifiées ».

3. La citation du jour

Si le bourgmestre de Knokke empêche l’estivant wallon de poser son frigobox en juillet sur sa belle plage, y a-t-il un espoir pour Wimereux, Saint-Malo ou Palavas-les-Flots ? « On va limiter les grands déplacements internationaux, même pendant les vacances d’été. On restera entre Européens, peut-être faudra-t-il réduire un peu plus », a déclaré Emmanuel Macron, le président français.

4. La bonne nouvelle du jour : des tests aussi dans les institutions de handicap et de santé mentale

Après les maisons de repos, les institutions de handicap et de santé mentale seront testées à partir de ce mercredi en Wallonie. Si nos aînés ont été quelque peu négligés, les personnes handicapées et les patients des soins de santé mentale ont aussi été fort abandonnés jusqu’ici. Florence Aubenas signait dans Le Monde un reportage déchirant en Alsace, où des personnes handicapées n’ont pas été hospitalisées au plus fort de la crise. En Belgique, des témoignages similaires ont été émis, relayés par le Conseil supérieur national des personnes handicapées. Avec la généralisation des tests dans les institutions, la situation devrait également y être plus claire !

5. Le détournement du jour : tomber dans le panneau

Bon, on connaissait le truc du gars qui fait tomber des panneaux devant la caméra pour diffuser un message – Bob Dylan l’original, Alain Chamfort en version chic et pas chère ou Lars Von Trier en version plus inquiétante (dans son dernier opus malsain – « The House That Jack Built »).

Frédéric North revoit le procédé pour situer l’artiste dans son époque corona, où l’on peut évoquer le verre à moitié vide ou à moitié plein. Sa vidéo palindrome mérite d’être regardée jusqu’au bout. Et inversement.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous