Initialement prévu sur le Giro, Remco Evenepoel doit «prendre le temps de déterminer les nouveaux objectifs de la saison»

Remco Evenepoel
Remco Evenepoel - Photo News

Le chevauchement de nombreuses courses de prestige va pousser les coureurs à faire des choix difficiles au niveau de leurs objectifs. En début de saison 2020, Remco Evenepoel avait ciblé principalement deux rendez-vous : les Jeux Olympiques et le Giro d’Italia. Le premier a été repoussé d’un an, le second a été recasé du 3 au 25 octobre. Durant cette même période, des courses comme Liège-Bastogne-Liège, le Tour des Flandres et Paris-Roubaix auront également lieu.

« Nous avons pris connaissance du calendrier avec toutes ces courses très importantes au programme. C’est très excitant », a réagi Evenepoel dans un communiqué de son équipe Deceuninck Quick-Step. « J’aurai besoin d’un peu de temps pour m’asseoir et discuter avec l’équipe afin de déterminer mes nouveaux objectifs et la façon de m’y préparer. C’est chouette d’avoir quelque chose de figé après ces mois d’incertitude. L’idée de courir à nouveau avec un dossard sur le dos me rend déjà impatient. »

Un avis partagé par son équipier Zdenek Stybar, grand amateur de classiques. «Je suis heureux de savoir que le Tour des Flandres et Paris-Roubaix auront lieu. Ce sera bizarre de les rouler en automne. Le mois d’octobre s’annonce assez chargé et j’ai hâte de commencer à travailler pour nos nouveaux objectifs.»

Pour Julian Alaphilippe, cinquième du dernier Tour de France, ce nouveau calendrier est «un soulagement après une période compliquée». «Je discuterai de mon programme avec l’équipe cette semaine et je suis déjà impatient de le débuter», a confié le coureur français.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous