Coronavirus - L'essai clinique d'un vaccin germano-américain a débuté, il pourrait être produit à Puurs

Quelque 360 volontaires en bonne santé recevront le vaccin dans le cadre de l'étude américaine. Ils seront dans un premier temps âgés entre 18 et 55 ans, avant que la tranche d'âge ne soit élargie.

La phase suivante concernera 200 personnes en Allemagne, également en bonne santé et entre 18 et 55 ans.

Les premiers résultats des tests seront connus en juin. S'ils se révèlent positifs, l'essai sera prolongé avec plus de participants volontaires, en bonne santé mais également à risques.

En prévision d'un programme de développement clinique réussi, Pfizer et BioNTech travaillent à augmenter leur production en vue d'un approvisionnement mondial. "Pfizer prévoit d'activer son vaste réseau de fabrication et d'investir à risque afin de produire un vaccin Covid-19 approuvé le plus rapidement possible pour ceux qui en ont le plus besoin dans le monde", indique-t-il dans un communiqué.

"L'ampleur de ce programme devrait permettre la production de millions de doses de vaccin en 2020, pour atteindre des centaines de millions en 2021. Des sites appartenant à Pfizer dans trois États américains (Massachusetts, Michigan et Missouri) et à Puurs, en Belgique, ont été identifiés comme centres de production du vaccin Covid-19, d'autres sites devant encore être sélectionnés."

"Nous sommes extrêmement fiers que le site Pfizer de Puurs soit amené à jouer un rôle important dans la production mondiale d'un vaccin potentiel contre le Covid-19", réagit Luc Van Steenwinkel, directeur de Pfizer Manufacturing Belgium. "C'est une reconnaissance de ses capacités de classe mondiale ainsi que de l'expertise et de l'expérience de ses presque 3.000 collaborateurs."

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous