Accueil Culture Livres

Les poches des Livres du Soir

Ce qu’il ne faut pas rater.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Les Friedland ****

Daniel Kehlmann

Le titre original est F, comme fatum, le destin, et dans ce livre qui s’ouvre par une séance d’hypnose incertaine et se conclut par un tarot aveugle, il n’est question que de cela : un père prend son destin en main, quitte trois enfants qui ne connaîtront aucun le parcours qui leur était peut-être destiné, au point que le malaise de l’imposture se glisse en chacun. Lequel des quatre est heureux ? Et quelle importance, en somme, puisque si on les analyse par leur mort, toutes les existences semblent catastrophiques ? Restent les bons moments, le bonheur. Un roman en apparence déconstruit, à la structure dense. Il y a dans ces pages à la fois les choix de Mr Nobody et les métamorphoses du Dr Parnassus.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs