Accueil Belgique

Budget et tax shift: silence, on négocie

Ajustement budgétaire, réforme fiscale : le gouvernement Michel doit boucler les deux dossiers (négociés en même temps) dans les prochains jours. Au milieu, le CD&V demande, réclame, exige… La hausse de la TVA sur l’électricité semble acquise.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Le gouvernement Michel entre dans une zone d’activité politico-parlementaire intense. Deux choses. D’une part : le forcing à la Chambre, où, exceptionnellement, trois jours de séances plénières (mercredi, jeudi, vendredi) ne seront pas de trop pour expédier les projets de loi en attente et, au passage, voter la réforme des pensions, la loi programme (une tranche épaisse de dispositions fiscales et sociales), ou la résolution relative à la reconnaissance du génocide arménien. Tout doit être parti pour samedi prochain. De l’autre : les négociations gouvernementales ayant trait à l’ajustement budgétaire et au tax shift.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs