Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Christian Prudhomme: «Septembre pourrait marquer l’histoire du vélo»

Acteur majeur de l’élaboration du nouveau calendrier de l’UCI, le patron du Tour de France Christian Prudhomme est impatient que les compétitions reprennent.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 6 min

Depuis la fin de Paris-Nice que nous avions eu le privilège de vivre en sa compagnie au sommet du col de la Colmiane (que le Tour empruntera fin août), Christian Prudhomme est confiné. Avec mesure. Son emploi du temps, colossal, l’oblige à se maintenir, chaque instant, aux idées défendues à l’UCI, aux priorités exigées par son employeur (ASO), aux nécessités, surtout, divulguées par le gouvernement français. « A Amaury Sport Organisation, tout le monde est au chômage technique. Car tous les événements, hors vélo, ont été annulés. La prochaine épreuve, si tout va bien, ce sera le Dauphiné (départ le 12 août), c’est vous dire si nous sommes aussi en proie aux interrogations, à l’anxiété, mais surtout en réjouissance par rapport aux perspectives d’un nouveau calendrier. Le cyclisme est désormais le seul sport sur lequel ASO peut s’appuyer en 2020 ! »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs