Accueil Belgique Politique

Notre enquête: la chasse aux masques, deux mois de chaos

Lancée tardivement dans la course aux masques buccaux, la Belgique a connu plusieurs embûches. Fournisseurs douteux, commandes déclassées… Deux mois plus tard, les hôpitaux doivent toujours composer avec une pénurie de masques FFP2.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 9 min

Cette saga des masques commence au début de l’année. Le 28 janvier, précisément. Ce jour-là, en commission Santé de la Chambre, le coronavirus entre par la grande porte. Oh, il n’est pas encore question de pandémie ! On parle d’un virus circonscrit à la Chine. La perspective de le voir débarquer en Europe et en Belgique n’inquiète pas outre mesure le gouvernement. Mais déjà, la question des stocks de masques disponibles est posée. Deux députées, la PTB Sofie Merckx et la N-VA Frieda Gijbels interpellent la ministre de la Santé publique, Maggie De Block.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Graux Adolphe, jeudi 7 mai 2020, 17:28

    Ah le masque qu'on promet à la population non soignante depuis un bon moment ! Au début de la pandémie, pas utile de le porter, un peu plus tard.... pourquoi pas ? Ensuite conseillé... puis recommandé... maintenant fortement recommandé mais pas obligatoire partout. Cessons cette MASCARADE, il doit être obligatoire pour toute la population et éviter les risques de contamination, Imaginez la semaine prochaine la probable cohue dans les rues commerçantes, les magasins etc.

  • Posté par Geurts Fabrice, jeudi 7 mai 2020, 18:37

    ...des autreS pays .... désolé!

  • Posté par Geurts Fabrice, jeudi 7 mai 2020, 18:35

    Je suis entièrement d'accord avec vous, la gestion de cette question des masques est une ridicule histoire belge de plus. Et dire que certains de nos "dirigeants" osent critiquer la gestion des autre pays, notamment celle des USA.

  • Posté par Godfroi Michel-edmond , mercredi 6 mai 2020, 12:38

    Je suis très heureux de lire que la région wallonne a reçu plus de 16 millions de masques et les a distribués aux maisons de repos, aux centres d'hébergement et aux services de santé mentale. Si c'est la communication de la région réservée à la presse, je souligne cependant que mon propre service de santé mentale n'a rien reçu, même pas une promesse, la consigne reste la même :" restez ouverts", donc débrouillez vous pour vous protéger, bref on renouvelle la stratégie visant à envoyer au front les soldats sans armes ni munition...

  • Posté par Eduwaere Eric, mercredi 6 mai 2020, 12:02

    Si je comprend bien il y avait 6 millions de masques dans la réserve ... La suite du pamphlet nous parle de dizaine de millions de masques nécessaire ... La fameuse réserve tant décriée par les journalistes aurait duré quoi? 2 jours ? 3? Beaucoup de cirque médiatique (comme pour tout le reste) juste pour le plaisir de critiquer le gouvernement qui a ramé (oui) comme tous en Europe ... Bah ça fait vendre du papier

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs