Garderies scolaires: Caroline Désir inquiète pour les échéances du 11 et du 18 mai

Caroline Désir.
Caroline Désir. - Dominique Duchesnes.

Un peu partout, le nombre d’élèves confiés aux garderies des écoles est en augmentation, même s’il reste relativement faible, informe La Dernière Heure mercredi, citant le cabinet de la ministre de l’Éducation Caroline Désir.

« Dans les écoles bruxelloises, ils étaient seulement 60 sur 13.000 », a fait part au quotidien la Ville de Bruxelles. « À Charleroi, ils étaient 36. Et à Liège, 59. On voit donc bien que le nombre d’élèves présents dans les écoles ces jours-ci reste assez faible, même s’il a doublé dans certains endroits. La situation est donc tout à fait gérable », explique Jean-François Mahieu, porte-parole de la ministre de l’Éducation Caroline Désir (PS).

« On a nettement plus d’inquiétudes concernant les échéances du 11 et du 18 mai, où le nombre d’enfants risque d’augmenter considérablement. Avec la réouverture des magasins et le retour à l’école pour les premières classes, on risque d’avoir beaucoup plus de demandes. Il ne faudrait pas qu’un afflux massif d’élèves empêche les enseignants d’accomplir le travail pédagogique avec leurs classes », poursuit-il.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous