La banque italienne Unicredit affiche une perte de 2,7 milliards d'euros au 1er trimestre

Ces derniers s'attendaient à une perte nette de 1,71 milliard d'euros, selon le consensus de 21 analystes fourni par la banque.

UniCredit a expliqué cette perte par des éléments non opérationnels, principalement des coûts d'intégration en Italie (-1,3 milliard d'euros) et des opérations liées à la banque turque Yapi dont elle a cédé une partie de sa participation (-1,7 milliard).

De plus, en raison de l'épidémie de coronavirus, qui a entraîné de strictes mesures de confinement, la banque a décidé de procéder à des rectifications sur crédits supplémentaires à hauteur de 902 millions d'euros.

Son chiffre d'affaires a lui diminué de 8,2% sur le trimestre, à 4,37 milliards d'euros, un chiffre là aussi moins bon qu'attendu (4,95 milliards).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous