Les 7 secrets des asperges belges à tester sans tarder

Les 7 secrets des asperges belges à tester sans tarder

1. La couleur de l’ombre
En réalité, l’asperge est une plante. Et le légume dont nous nous régalons est le germe issu des racines de cette plante vivace. En réalisant des butées, les agriculteurs maintiennent ces germes dans l’obscurité, ce qui leur permet de conserver une couleur blanche. Pour préserver leur teinte, il est indispensable de respecter un timing précis lors de la récolte des asperges. La culture des asperges est donc tout un art ! Le truc pour savoir quand les cueillir ? Observer le sol. Vous pourrez récolter vos asperges dès l’apparition de craquelures en forme d’étoile dans votre butée. Si vous attendez que les pointes d’asperge sortent du sol, elles prendront une teinte verte, ce qui n’est pas le but ! Une fois cueillies, les asperges sont nettoyées et trempées dans une eau à 2 °C le plus rapidement possible. Une technique qui permet de conserver leur blancheur.

2. Culture en plein air sur sol sablonneux
Les asperges belges sont essentiellement cultivées dans les régions au sol sablonneux. Leur culture se concentre donc majoritairement dans les provinces du Limbourg et d’Anvers ainsi que dans d’autres recoins de Flandre. Le sol léger et sablonneux de ces régions permet aux asperges de croître en position bien droite. Sans oublier qu’il facilite grandement leur plantation. Une fois prêtes à la récolte, les cultivateurs doivent séparer les asperges des racines sans endommager les autres germes. Une tâche nettement plus simple sur un sol sablonneux.

3. La saison des asperges s’achève toujours à la même date
La saison des asperges s’étend traditionnellement du troisième jeudi d’avril au 24 juin inclus. S’il arrive que cette saison débute à une autre date, les mois de mai et de juin restent la période idéale pour se régaler de délicieuses asperges fraîches made in Belgium. La saison des asperges s’achève toujours le 24 juin. Non pas parce que les asperges cessent de pousser passée cette date, mais parce que cela augmente les chances de survie de cette plante en hiver et lui permettra d’à nouveau donner de nombreux germes l’année suivante.

4. Blanche, verte, mais aussi mauve !
Qui n’a jamais vu (ou dégusté) une asperge verte ou blanche ? Mais saviez-vous qu’il existe également des asperges mauves ? Ces variétés sont issues de la même plante, seule leur durée de croissance varie. Les asperges mauves constituent les jeunes pousses de la plante vivace du même nom et doivent leur teinte à la lumière du soleil. Les asperges vertes poussent également au-dessus de la surface du sol. Les asperges blanches, elles, restent sagement sous terre.

5. Cinq calibres différents
Les asperges blanches se déclinent en cinq calibres différents : les asperges AAA affichent une épaisseur supérieure à 28 mm ; la catégorie AA varie de 22 à 28 mm d’épaisseur ; le calibre A correspond à une épaisseur de 16 à 22 mm ; les asperges de catégorie B se distinguent par une épaisseur comprise entre 12 et 16 mm ; la catégorie C rassemble les variétés les plus fines. Les catégories A et B sont les plus prisées des consommateurs tandis que les variétés les plus épaisses gagnent en popularité dans le monde de la gastronomie, où elles permettent aux chefs d’apporter une nouvelle texture à leurs créations culinaires.

6. Des asperges qui « crissent »
Pour vous assurer de la fraîcheur de vos asperges ? C’est simple ! Frottez vos asperges les unes contre les autres. Plus le bruit qu’elles produisent sera crissant, plus elles seront fraîches. Jetez également un œil aux pieds de vos asperges : ils ne doivent pas être durs, secs ou creux. Autre astuce : sélectionnez uniquement les asperges dont la pointe est bien fermée. Préparez vos asperges le plus rapidement possible une fois revenu de vos emplettes. Si vous souhaitez les conserver quelques jours, enroulez-les dans un torchon humide et glissez-les dans le compartiment à légumes de votre réfrigérateur. De cette manière, vous pourrez conserver vos asperges de trois à cinq jours.

7. Une odeur particulière
Avez-vous déjà remarqué que votre urine présentait une drôle d’odeur après avoir dégusté des asperges ? C’est tout à fait normal ! Cette odeur est liée à l’apparition de liaisons sulfurées volatiles dans les urines à la suite de votre consommation d’asperges. Un phénomène qui ne se présente pas chez tout le monde et qui ne devrait évidemment pas gêner vos proches. Et c’est tant mieux, car il serait dommage de se priver d’une telle source de fibres et de vitamine C. Un petit plus qui a toute son importance en cette période d’épidémie.

Vous êtes pris d’une envie soudaine de déguster des asperges ? Bonne nouvelle : cette recette de filets de poulet aux asperges, pommes de terre au four et sauce mousseline se prépare en deux temps, trois mouvements.

Redécouvrez le plaisir de cuisiner. Delhaize vous inspire pour préparer des plats simples et savoureux à partir d’ingrédients frais. Vous recherchez des recettes sympas à tester à la maison ? Faites le plein d’inspiration ici

#CestBonDeCuisinerEnsemble