229 décès supplémentaires en plus des 110 ces dernières 24 heures: comment expliquer ces nouveaux décès?

229 décès supplémentaires en plus des 110 ces dernières 24 heures: comment expliquer ces nouveaux décès?

Ce mercredi, 116 nouveaux patients ont été admis à l’hôpital. La tendance à la décroissance se confirme. Nous sommes sur une tendance de descente. Par ailleurs 290 patients ont pu quitter l’hôpital, un chiffre considérable. 110 décès sont à déplorer sur les dernières 24 heures.

Le SPF Santé a également annoncé 229 décès supplémentaires qui ont eu lieu entre le 24 mars et le 4 mai compris. « Il s’agit de 71 décès COVID-19 confirmés par un scanner thoracique dont le décès a eu lieu entre le 24 mars et le 10 avril. Un décès a également été re-classifié comme confirmé. Entre le 24 mars et le 4 mai, il y a également eu 157 décès dans les hôpitaux étiquetés comme ‘cas possibles’ de COVID-19.

Les décès de cas possible de COVID-19 concernent des patients qui n’ont pas bénéficié d’un test diagnostique ou dont le test est revenu négatif, mais qui répondaient aux critères cliniques de la maladie selon le médecin hospitalier. Les décès des ‘cas possibles’ en hôpital concernent une minorité de personnes (2 à 3 % des décès hospitaliers) », peut-on lire dans le bulletin épidémiologique du 6 mai. L’OMS demande de compter les cas possibles comme étant des cas confirmés, ce que nous faisons en Belgique, a expliqué le Centre de crise lors de la conférence de presse.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous