Accueil Belgique Politique

Déconfinement: les visites à domicile de quatre personnes, toujours les mêmes, seront autorisées dès le 10 mai

Après s’être réuni en matinée, le Conseil national de sécurité a donné une conférence de presse ce mercredi en début d’après-midi.

Temps de lecture: 2 min

Le Conseil national de Sécurité (CNS) s’est réuni ce mercredi pour examiner la deuxième phase -dite 1B- du déconfinement. Lundi prochain, les commerces non alimentaires rouvriront leurs portes. Certaines conditions sont toutefois fixées, à savoir un client par 10 mètres carrés, pour 30 minutes maximum, et le respect des distances de sécurité. Il sera également fortement recommandé de porter une protection couvrant le nez et la bouche.

« Faites vos courses seul », a ajouté la Première ministre, avec une exception tolérée pour les enfants de moins de 18 ans, qui pourront être accompagnés d’un parent, ainsi que pour les personnes ayant besoin d’une aide. Il est encore demandé de faire les courses dans une ville « proche » de son domicile.

Quatre personnes par foyer

« Les phases successives de déconfinement ont provoqué chez certains un désarroi. L’autorisation de se promener avec une deuxième personne n’a pas suffit aux citoyens. L’éloignement physique de ceux que l’on aime est, dans certains cas, insupportable. C’est pourquoi un élargissement supplémentaire des contacts sociaux est prévu à partir de dimanche » a déclaré la Première ministre.

« A partir du 10 ami, chaque famille, pourra accueillir jusqu’à quatre personnes. Attention, ces personnes ne pourront se rendre que dans cette famille-là. Il sera nécessaire de respecter la distance. Si vous avez une terrasse ou un jardin, voyez-vous à l’extérieur », a exhorté Mme Wilmès, qui a aussi appelé à « faire particulièrement attention aux personnes âgées ». « Ce système permettra de savoir plus facilement qui est entré en contact avec qui. Un nouvel assouplissement n’est pas envisagé la semaine prochaine. »

Les transports en commun doivent être réservés aux personnes qui n’ont pas d’autre alternative. Les métiers de contact hors soins médicaux restent fermés, et les marchés ne pourront pas reprendre à ce stade. Les marchands ambulants, alimentaires ou non, pourront reprendre leur activité. Les restaurants et bars restent fermés.

« Des décès seront encore à déplorer. Cette réalité en appelle à notre vigilance et notre discipline. Nous n’hésiterons pas à revenir en arrière si nécessaire. La santé reste notre priorité », a terminé Sophie Wilmès.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par L'HOOST Dominique, mercredi 6 mai 2020, 16:58

    On peut toujours voir le verre à moitié plein ou à moitié vide. Aucune mesure n'est parfaite dans la situation que nous vivons. La seule mesure parfaite serait celle qui nous débarrasserait de ce virus, et pareille mesure n'existe pas. Disons-nous dès lors que les mesures prises nous offrent au moins la perspective de pouvoir fêter et notre mère et notre belle-mère l'an prochain en nous évitant de les exposer inutilement et dangereusement ce dimanche. Je comprends la déception affichée par plusieurs: ma maman a 96 ans - oui, nonante-six ans - et vit toujours dans sa maison, seule. Habitant à 160 km de son domicile, je n'ai plus eu l'occasion de la voir depuis plus de deux mois et demi. Ce n'est pas évident, malgré les coups de fil quotidiens. Mais même si je n'aurai pas l'occasion de la revoir pour la fête des mères, au moins je me réjouis qu'elle puisse revoir - moyennant le respect de toutes les mesures de protection utiles - d'autres membres de notre famille, mes soeurs ou des neveux ou nièces qui habitent près de chez elle et pourront retourner la voir régulièrement. Des conflits? Aucun! Penser que c'est le gouvernement qui suscite les conflits dans les familles serait, selon moi, lui prêter un pouvoir (très spécial) qu'il n'a pas. Cette crise nous donne l'occasion de faire taire notre égocentrisme pour prendre en compte l'intérêt de l'autre, proche ou non. Ne nous en privons pas.

  • Posté par Petre Eric, mercredi 6 mai 2020, 16:40

    Le 4 personnes est bien entendu un ordre de grandeur, ce n'est évidemment pas contrôlable, mais le principe est de limiter ses contacts sociaux longs et rapprochés avec un groupe très réduit de personnes, pour pouvoir retrouver, mettre en "quatorzaine" et tester tout le monde au cas où un membre du groupe tomberait malade. Ce n'est pas si compliqué à comprendre.

  • Posté par Laurent Jean, mercredi 6 mai 2020, 16:24

    Je rêve... j'ai trois enfants et 3 petits-enfants... Si je vais chez l'enfant A, il m'est interdit d'aller voir B et C. Si mon frère va voir <c, il m'est interdit de le rencontrer...On marche sur la tête ! Des jours et des nuits (?) de réunions pour imaginer pareil scénario ???? Que chacun gère la situation en responsabilité ! La première mesure à prendre est de contrôler tous les cyclomoteurs qui tournent dans nos rues, pilotées par de grands adolescents oisifs... Je n'ai jamais vu aussi peu de policiers dans nos rues !

  • Posté par Duval Olivier, mercredi 6 mai 2020, 18:41

    Vous serez le premier à vous plaindre quand vous serez contrôlé... Là il y en aura trop...

  • Posté par Zondack Leon, mercredi 6 mai 2020, 16:20

    et bien voilà,alors que les ministres nous ont écoutés et ont ainsi adapté quelques mesures,les premières réactions négatives sortent déjà. "C'est quoi une ville proche..?" ben c'est la première ville près du domicile , "quatre seulement alors que ma mère a cinq enfants" Je suppose que s'ils avaient autorisé huit personnes, on aurait eu un représentant de la famille nombreuse de neuf enfants pour se plaindre que c'était pas assez. Donc ce n'est jamais assez pour les jamais contents. Je rappelle juste que non seulement ils nous ont écoutés mais qu'ils ont ici aussi été à l'encontre de ce que les experts préconisaient. Quand c'est pour favoriser l'économie,c'est une des premières remarques négatives qui est venue. Je suis curieux de voir s'il en sera de même ici. Moi en tout cas,je les remercie pour cet assouplissement et j'espère que la situation continuera à s'améliorer.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une