Accueil Opinions Débats et idées

«Exercer l’art infirmier requiert des qualifications: il ne s’agit pas seulement d’exécuter des soins»

L’Arrêté royal du 19/04/2020 en vue de permettre temporairement l’exercice de l’art infirmier par des professionnels de soins de santé non qualifiés est irrespectueuse pour le secteur, estime un membre de la profession.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

A vous, mes amis Professionnels des Soins de Santé,

A toi, mon ami.e Médecin, Chirurgien, Dentiste, Pharmacien, Aide-soignant, Kinésithérapeute, Sage-Femme, Secouriste-ambulancier, Assistant pharmaco-technique, Diététicien, Ergothérapeute, Logopède, Audiologue et audicien, Orthoptiste-optométriste, Prothésiste, Bandagiste et orthésiste, Technicien de laboratoire médical, Podologue, Technologue en imagerie médicale, Transporteur de patients, Hygiéniste Bucco-Dentaire (et j’espère n’avoir oublié ou détourné aucune profession de soins de santé),

A toi, mon ami.e Infirmier.e,

J’imagine que – comme moi – tu t’es étranglé en découvrant l’Arrêté royal du 19/04/2020 en vue de permettre temporairement l’exercice de l’art infirmier par des professionnels de soins de santé non qualifiés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Débats et idées

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs