Déconfinement: comment les nouvelles règles seront-elles contrôlées?

Déconfinement: comment les nouvelles règles seront-elles contrôlées?
PhotoNews

Le Conseil national de Sécurité (CNS) a décidé de permettre un élargissement supplémentaire des contacts sociaux à partir de dimanche prochain, jour de la fête des mères, a annoncé mercredi la Première ministre Sophie Wilmès à l’issue de ce Conseil National de Sécurité.

«A ce moment-là, il sera possible de rencontrer deux autres personnes, toujours les mêmes, pour faire du sport. C’est le cas aussi pour les plus jeunes. A partir du 10 ami, chaque famille, pourra en outre accueillir jusqu’à 4 personnes. Attention, ces personnes ne pourront se rendre que dans cette famille-là. Il sera nécessaire de respecter la distance. Si vous avez une terrasse ou un jardin, voyez-vous à l’extérieur», a exhorté Mme Wilmès, qui a aussi appelé à «faire particulièrement attention aux personnes âgées». «Ce système permettra de savoir plus facilement qui est entré en contact avec qui. Un nouvel assouplissement n’est pas envisagé la semaine prochaine.»

Mais comment vérifier que ces règles sont correctement appliquées ? « La clé du succès du déconfinement, c'est le sens des responsabilité des citoyens. Plus vous déconfinerez, plus vous serez dans une zone grise. Par exemple: à partir du 10 mai, une famille peut recevoir quatre personnes. C'est très difficile à contrôler. On demande que ces quatre personnes s'engagent à ne venir que chez vous et pas ailleurs. » Sans le respect de ces règles, explique en substance la Première ministre, on risque une recrudescence de l'épidémie et une marche arrière. Avec le risque de revenir à des mesures plus restrictives et infantilisantes. Pas de contrôle à domicile donc mais la police pourra continuer à demander des justifications pour les déplacements.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous