Accueil Opinions Débats et idées

François Jullien au «Soir»: «Après la crise, l’Europe devra réfléchir sur sa seconde vie»

La crise sanitaire a mis nos faiblesses à nu. Mais pour le philosophe François Jullien, l’avenir n’est pas fait, « c’est nous qui le faisons ».

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 5 min

À la philosophie d’opinion, François Jullien a longtemps préféré la philosophie d’élaboration, la philosophie conceptuelle, professant une certaine méfiance vis-à-vis de la tradition française de l’« intellectuel engagé ». Mais devant la détérioration de la situation politique, tant en France qu’en Europe, il a décidé d’entrer dans le débat, pour tenter d’éclairer certains enjeux à partir de son travail d’helléniste mais aussi de sinologue.

Que vous inspire comme réflexions la crise que nous traversons – une crise sanitaire devenue économique, puis presque sociétale ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Marlier Jacques, jeudi 7 mai 2020, 0:11

    J'ai plutôt confiance dans la capacité de l'Europe à se renforcer, mais il faudra accepter de donner plus de pouvoir à l'Europe au détriment de celui des "Nations". Les Européens devraient se rendre compte que, déjà aujourd'hui, l'Union Européenne les protège souvent mieux que leur "Nation" respective contre les gros lobbys financiers.

Aussi en Débats et idées

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs