Aston Villa ne veut pas reprendre la saison de Premier League sur terrain neutre

Photonews
Photonews

Christian Purslow, président d’Aston Villa, club de Björn Engels, s’est opposé mercredi au projet de la Premier League de jouer les matches restant de la saison sur terrain neutre, jugeant que cela désavantagerait son club dans la lutte pour le maintien.

« Personnellement, je suis contre » le fait de jouer les matches sur un nombre restreint de stades et à huis clos, a expliqué le dirigeant jeudi à la radio TalkSPORT. « Nous sommes un club qui est fier de sa force à domicile. Les deux-tiers de nos victoires cette saison ont été obtenues à domicile », a-t-il souligné.

Le club de Birmingham était avant-dernier et relégable quand le championnat a été interrompu mi-mars, mais avec un match en moins que Watford, premier non-relégable, qui ne comptait que 2 points de plus.

Sur les 10 matches que les Villans avaient encore à disputer, il y en avait 6 à domicile « et je pense que les supporters seraient d’accord pour dire qu’abandonner cet avantage serait une décision capitale pour n’importe qui dirigeant Aston Villa « .

Le « Project Restart », qui sert de feuille de route officieuse de la Premier League vers un retour à la compétition pour achever la saison, prévoit que les 92 matches restant seraient disputés non seulement à huis clos mais aussi dans un nombre limité de stades, et donc en grande partie sur terrain neutre, pour limiter les risques de contagion du nouveau coronavirus.

Si l’attribution du titre à Liverpool, leader avec 25 points d’avance, ne poserait aucun problème en cas d’annulation de la fin de saison, l’attribution des places européennes et la question des relégations/promotions seraient bien plus épineuses à gérer.

Brighton, autre mal classé – 15e avec 29 points, 4 de plus qu’Aston Villa – s’est aussi prononcé contre les matches sur terrain neutre.

« Le risque (financier) d’une relégation représente probablement 200 millions de livres (230 millions d’euros) », a estimé Purslow.

Mardi, le patron de l’English Football League (EFL), qui gère les divisions 2 à 4, Rick Parry, avait aussi averti que si la Premier League choisissait de ne pas autoriser de promotion dans l’élite à la fin de la saison, les choses allaient « sérieusement se dégrader ».

Leeds et West Bromwich Albion occupent actuellement les deux premières places de D2 permettant la montée directe, avec 7 et 6 points d’avance sur le 3e, Fulham.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous