Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Gembloux: début de la démolition d’Eurofonderie

Un projet immobilier avec 65 logements et des commerces est prévu entre la gare et la N4.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

C’est un chancre urbain qui bientôt sera rayé de la carte. Ce mercredi matin, le bourgmestre Benoît Dispa a manié la grue pour marquer le début de la démolition des anciennes fonderies, dans le centre de Gembloux en bordure de la voie ferrée et à deux pas de la gare. Le site, de deux hectares, a un passé industriel qui remonte au 19e siècle. Au milieu des années 1930, l’usine Mélotte, la plus importante de la ville, occupait en l’endroit environ 600 ouvriers qui fabriquaient des charrues. Ces dernières sont sorties des ateliers par milliers, notamment un modèle réversible qui fut un grand succès commercial. Au début des années 1990, Eurofonderie, appartenant à une multinationale britannique, bat de l’aile et se voit menacée par une délocalisation. Les activités cesseront en 1997, laissant 225 personnes sans emploi. Les bâtiments sont désaffectés depuis, marqués par un incendie en 2009. Après 20 ans de jachère, il était temps de faire place nette.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs