Masques, proches: la Belgique critiquée à l’étranger «pour ses règles kafkaïennes»

Masques, proches: la Belgique critiquée à l’étranger «pour ses règles kafkaïennes»
Maxppp

Le site américain Bloomberg, spécialisé dans l’économie, a publié un article expliquant que le retour à la normale dans les pays de l’Union européenne ne serait pas facile. Il met en évidence les règles kafkaïennes qui règnent, notamment en Belgique.

Et de donner l’exemple du port du masque. Ainsi la commune d’Etterbeek a décidé d’imposer le port du masque dans certains lieux publics, des artères commerçantes et près des écoles, explique Bloomberg sur son site. Selon l’heure, l’endroit et l’âge, les règles sont différentes. « Ce n’est pas clair. On ne sait pas ce qu’il va se passer si les personnes d’un autre quartier, ou les fonctionnaires européens, sont surprises sans masque à la mauvaise adresse », commente l’article, qui rappelle la complexité des institutions belges.

Le site met aussi en évidence le manque de clarté des règles décidées par Sophie Wilmès (avec le Conseil national de sécurité), notamment sur les proches que l’on peut voir ou non. Du reste, à partir de ce dimanche, on pourra inviter des proches, mais pas plus de quatre et à son domicile. Et il est conseillé de les voir dans son jardin.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous