Coronavirus: «Si on demande que ce soient 4 personnes, c’est que l’on a une bonne raison», explique De Croo

«  Le nombre de quatre personnes est quelque chose de gérable », a expliqué jeudi matin au micro de la RTBF, dans l’émission radio « Le 6-9 ensemble » le vice-Premier ministre Alexander De Croo (Open Vld). Le ministre est revenu sur les annonces du Conseil national de sécurité de mercredi et sur le point qui interpelle particulièrement les familles : la permission de recevoir quatre personnes, toujours les mêmes, chez soi à partir de dimanche.

Pourquoi quatre, justement ? « Si on demande que ce soit 4, c’est que l’on a une bonne raison. Si on disait 6 au lieu de 4, ça aurait un effet multiplicateur… On l’a établi aussi avec les experts », explique Alexander De Croo.

« Est-ce que l’on va demander à la police de venir contrôler chez vous si 4 ou 5 personnes sont en visite ? Non ! », précise-t-il. Il ajoute cependant que les autorités comptent sur le sens des responsabilités des citoyens, qui l’ont démontré jusqu’à présent selon lui.

Par ailleurs, même lors de ces visites de proches, « les règles de distanciation sociale restent valables. Ce n’est pas le moment de se prendre dans les bras », ajoute-t-il.

Dans le cadre du déconfinement progressif, « on redémarre la vie un peu comme avant mais quand même d’une manière différente ». « On va avoir des dossiers compliqués tout le temps », prévient le ministre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous