Le Standard continue de s’entraîner jusqu’au 15 mai, Anderlecht ne s’arrêtera pas avant la fin du mois

photo news
photo news

Au Standard, on attend l’Assemblée générale de la Pro League du 15 mai pour en savoir plus quant aux modalités qui seront de mise la saison prochaine. D’ici là, rien ne change : les joueurs continueront à suivre le programme qu’il leur est demandé d’effectuer et de se présenter une fois par semaine à l’Académie pour une séance individuelle, avant sans doute d’entamer trois ou quatre semaines de congé. Notons aussi que le club liégeois a partagé la communication de la Pro League, montrant là clairement que ses préférences allaient à l’arrêt prématuré du championnat.

Anderlecht : une longue préparation estivale

Cela devrait être entériné ce mercredi mais le scénario des semaines à venir est déjà bien avancé du côté du Sporting d’Anderlecht où on n’est guère étonné par la décision prise par le Conseil national de sécurité. Alors que la plupart des joueurs ont repris le chemin de Neerpede depuis la mi-avril dans des conditions strictes de distanciation sociale, les Anderlechtois vont s’entraîner jusqu’à la fin du mois de mai avant de pouvoir profiter de deux à trois semaines de vacances pour recharger les batteries avant d’entamer la préparation pour l’exercice 2020-21. Comme c’était déjà le cas lors des saisons précédentes, cette préparation devrait débuter par les tests médicaux aux alentours de la mi-juin étant donné que les clubs visent une préparation estivale de six semaines et que le championnat pourrait reprendre au début du mois d’août à huis clos.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Une image rare
: Musonda Jr en action (ici avec Vitesse Arnhem).

    Par Philippe Gerday

    Football international

    Pour Charly Musonda Junior, c’est la fin du calvaire

  • collage

    Par D.S.

    Standard

    Standard: quatre jeunes seront intégrés au noyau A

  • « Abbas Bayat interrompait parfois l’entraînement pour montrer aux joueurs comment ils devaient tirer ! »

    Par Philippe Dewitte

    Charleroi

    Mario Notaro: «À 70 ans, tu t’approches de la sortie de tout…»

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous