Wavre: un faux policier «verbalise» une piétonne pour déplacement non essentiel

Wavre: un faux policier «verbalise» une piétonne pour déplacement non essentiel
Photo News

Un faux agent a escroqué une dame, mercredi dans le centre de Wavre, lui réclamant de l’argent pour une pseudo-infraction aux règles gouvernementales, a-t-on appris jeudi auprès de la police locale, où l’on met en garde contre ce qui semble constituer une nouvelle forme de criminalité liée à la crise sanitaire.

Alors qu’elle circulait à pied le long du boulevard de l’Europe, mercredi matin vers 10h30, une Wavrienne a été accostée par un homme portant une chemise sur laquelle figurait la mention « police ». S’adressant à son interlocutrice, l’individu lui a réclamé une somme de 250 euros, prétextant qu’elle se trouvait en infraction dans le cadre d’un déplacement non essentiel. La femme a expliqué ne disposer que de 70 euros. Le suspect a alors empoché la somme avant de disparaître. Se rendant finalement compte de l’escroquerie, la victime a signalé les faits à la police locale.

« Si l’amende prévue est bien de 250 euros dans ce contexte, un policier ne demandera jamais au contrevenant de la payer sur-le-champ, en argent liquide », prévient un commissaire wavrien.

Sur le même sujet
PoliceWavre (c.f. Wavre)
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous