La Sampdoria et le Sporting Lisbonne se déchirent concernant le transfert de Bruno Fernandes à Manchester United

photo news
photo news

Le club de Serie A exige des Portugais 10 % sur le montant du transfert effectué en janvier du milieu de terrain portugais Bruno Fernandes à Manchester United. Cela représenterait plus de 5 millions d’euros. Le Sporting refuse de payer. La Fédération internationale de football enquête sur l’affaire.

Le Sporting a transféré Bruno Fernandes de la Sampdoria à l’été 2017. Les Portugais ont payé près de dix millions d’euros. Une clause prévoyant un pourcentage de revente de dix pour cent a été incluse au contrat.

Le Sporting ne le conteste pas, mais il estime que les Génois n’ont pas droit au pourcentage de revente convenu car Fernandes a vu son contrat résilié en 2018. Le milieu de terrain avait voulu quitter le Sporting, tout comme plusieurs de ses coéquipiers, après avoir été attaqué par ses propres supporters. Il est ensuite revenu sur cette décision et a signé un nouveau contrat à Lisbonne. Selon le Sporting, cela signifie que le droit de la Sampdoria à une partie des frais de transfert éventuels est caduc.

L’hiver dernier, Manchester United a payé 47 millions de livres (54 M d’euros) pour le milieu de terrain portugais.

Au cours de ses premiers mois à Old Trafford, Fernandes, 25 ans, s’est immédiatement révélé être le leader des Red Devils. Il a immédiatement inscrit deux buts et délivré trois passes décisives lors de ses cinq premiers matchs en Premier League et été immédiatement sacré Joueur du mois en Premier League dès son premier mois d’activité.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous