Les supermarchés belges ont enregistré un demi-milliard d’euros de ventes en plus depuis mi-mars

Les supermarchés belges ont enregistré un demi-milliard d’euros de ventes en plus depuis mi-mars
Photo News

Les supermarchés belges ont enregistré depuis le début de la crise du coronavirus, soit mi-mars, des ventes supplémentaires estimées à 506 millions d’euros, rapporte jeudi le magazine spécialisé Gondola, sur base de chiffres de l’institut d’étude de marché Nielsen Belgique. Par rapport à l’année dernière, la croissance atteint 10%.

La crise du Covid-19 a poussé les Belges à acheter massivement de la nourriture.

Les ventes d’alcool sont également en forte hausse. Dans des circonstances normales, de nombreux Belges traversent la frontière pour en acheter à l’étranger, mais la fermeture des frontières a changé la donne et fait bondir les ventes d’alcool en Belgique de 13%.

«Le plus grand perdant», poursuit Gondola, est la catégorie santé et beauté, où les magasins spécialisés ont dû fermer, ce qui a entraîné une baisse des ventes d’un peu plus de 90%.

Les ventes de produits de nettoyage et de produits d’hygiène sont en forte augmentation depuis le début de la crise sanitaire.

En revanche, pour certains produits comme le papier toilette ou les surgelés, on constate un effet de «déstockage». Les ventes de ces produits sont désormais en recul après que les Belges en eurent massivement stockés aux premiers jours du confinement.

L’institut Nielsen observe également que le consommateur, soucieux de sa sécurité et de sa santé, Passe moins de temps en magasin et donc à choisir un produit.

Enfin, les gens veulent se faire plaisir durant le confinement et n’hésitent pas à acheter des produits haut de gamme. Une tendance qui ne devrait toutefois pas perdurer, selon Nielsen, toujours cité par Gondola, le pouvoir d’achat du consommateur étant appelé à souffrir pendant un certain temps de la crise.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous