Ce petit club de football tente de recruter Roger Federer: voici la lettre qui lui a été envoyée

@News
@News

Le FC Villarepos. Le nom de ce club de football de Division 5 en Suisse ne vous dit probablement rien. Enfin, sauf si vous avez déjà visité cette région. Par contre, ce qui est certain, c’est que sa tentative est en train de faire le buzz. En effet, le FCV tente de recruter Roger Federer, la star du tennis. Et ce, avec beaucoup d’humour…

« La licence de footballeur de Roger Federer existe toujours ! Envie de le voir se reconvertir dans le plus petit club de Suisse ? Un paquet avec son maillot et la demande de transfert lui ont été envoyés cette semaine. Retweetez pour que le message lui parvienne », a ainsi publié le FC Villarepos.

Histoire de le convaincre, ce club suisse a développé 12 arguments.

Voici cette lettre

Cher Roger Federer,

Tu ne connais sans doute pas le FC Villarepos. Alors laisse-nous, si tu le veux bien, nous présenter en quelques mots. Le FCV est un club fribourgeois, l’un des plus petits de Suisse, qui ne compte qu’une seule équipe active en 5e ligue. Depuis toujours, nous avons essayé de compenser notre petite taille par une imagination débordante. Notre dernier objectif un peu fou : te recruter !

Nous avons découvert que tu avais toujours une licence de footballeur amateur et que Concordia Basel l’avait désactivée. C’est pourquoi nous ne te proposons de déposer ton « passeport » chez nous. Tu seras libre de venir jouer, ou non, à la fin de ta carrière tennistique (que nous te souhaitons encore longue, comme tout le monde).

Pas convaincu ? Voilà quelques arguments qui ne devraient pas te laisser indifférent :

1- Le numéro 20 t’est réservé. Selon le dénouement de ta fin de carrière tennistique, nous sommes également prêts à t’attribuer le 21, le 22, le 23 ou, qui sait, le 24 ?

2- À Villarepos, nous n’avons pas pour habitude de faire d’exception. Par conséquent, il te sera demandé de régler ta cotisation (180 francs). En revanche, un défraiement kilométrique est envisageable. À condition bien sûr que tu ne t’installes pas à Dubaï.

3- En cinquième ligue, aucune chance de t’embrouiller avec le juge de ligne : il n’y en a pas.

4- Tu ne le sais pas encore, mais la pelouse du stade communal de Villarepos est magnifique. Comme nous savons ton amour pour le gazon tondu au millimètre, nous te promettons une surface de jeu comparable à celle de Wimbledon. Nos jardiniers sont sur le coup.

5- Nous t’offrons le brassard de capitaine. Tes célèbres « Chum Jetze » ne seront pas de trop pour motiver les troupes.

6- Mirka, Charlene Riva, Myla Rose, Leo et Lennart ne seront pas oubliés. Nous leur monterons un petit box, avec accès direct à la buvette.

7- Tu pourras choisir ton poste sur le terrain, bien que le coaching staff te rêve en meneur de jeu créateur.

8- Nous te promettons de ne pas organiser de voyage d’équipe à Monte Carlo. Pour des raisons financières mais aussi parce que cette ville ne t’a jamais vu triompher.

9- Après discussions avec l’agriculteur du village, il est convenu de te libérer un endroit pour organiser la Laver Cup. La Villavercup Arena, ça claque non ?

10- À défaut de pouvoir monter au filet, tu auras l’occasion de monter le filet après les entraînements et les matches. Histoire de ne pas perdre la main.

11- Notre équipementier (enfin, la marque chez qui nous avons acheté nos maillots) est malheureusement celui que tu as quitté il y a deux ans. En cas de conflit d’intérêts, nous sommes prêts à passer à l’heure japonaise.

12- Nous n’utiliserons plus que le Jabulani, le ballon de la Coupe du monde 2014 qui a eu lieu en Afrique du Sud. Un honneur à tes racines et une possibilité de mettre du slice dans ton jeu grâce à cette balle réputée pour ses trajectoires surprenantes. Bonne nouvelle : il nous en reste un qui n’est pas passé sous la moissonneuse batteuse.

Toujours pas convaincu ? Dommage. En revanche, nous serions très heureux de recevoir en retour le maillot dédicacé avec, pourquoi pas, une photo de toi le portant ?

Dans tous les cas, Roger, nous te souhaitons une belle fin de carrière et nous te remercions pour les belles émotions procurées depuis 20 ans.

Prends soin de toi et de ta famille.

Le FC Villarepos, ton club si tu le veux bien.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous