Le coronavirus est-il aussi une MST? Des chercheurs chinois ont trouvé des traces dans du sperme

Le coronavirus est-il aussi une MST? Des chercheurs chinois ont trouvé des traces dans du sperme
Photo News

Une équipe de chercheurs chinois a constaté que le sperme de plusieurs personnes ayant contracté le Covid-19 était positif au virus, y compris chez des patients en rémission, selon une étude publiée jeudi par la revue scientifique américaine Journal of American Medical Association.

L’étude a été réalisée par ces chercheurs de Pékin sur 38 hommes passés par l’hôpital de Shangqiu, dans la province du Henan (nord-est).

Six de ces patients ont vu leur sperme testé positif, soit 16 %, dont deux qui avaient passé la phase aiguë de la maladie et étaient considérés comme en rémission.

Les auteurs soulignent que la portée de l’étude est « limitée par la faible taille de l’échantillon » testé et que d’autres études seront nécessaires pour mieux comprendre la durée de vie du virus dans le sperme et les conditions de sa transmission.

Le Covid-19 est connu pour se transmettre par des gouttelettes (secrétions projetées par la personne atteinte). Des traces du virus ont déjà été détectées dans la salive, l’urine et les selles.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous