Accueil Sports

«Dear Basketball»: le poème bouleversant de Kobe Bryant

Dans le cadre de cet entretien, nous demandons à nos interlocuteurs de nous parler d’une personnalité, d’une œuvre ou partie d’œuvre qui leur tient à cœur. Le gardien des Red Lions nous recommande de lire « Dear Basketball » le poème bouleversant de Kobe Bryant, décédé cette année à 41 ans.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

En 2015, dans cette déclaration d’amour au basket, la star US expliquait son départ à la retraite. Le film qui en est tiré a été oscarisé : c’est magnifique…

« Cher Basketball,

À partir du moment où j’ai commencé à remonter les chaussettes de mon père et lancer des tirs décisifs imaginaires dans le Great Western Forum, j’ai su une chose : je suis tombé amoureux de toi.

Un amour si intense que je t’ai tout donné, mon corps, mon esprit ainsi que mon âme. Comme un petit garçon de six ans, éperdument amoureux de toi, je n’ai jamais vu le bout du tunnel. Je n’ai vu que moi-même courant à en perdre haleine. Et j’ai couru. J’ai couru à droite, à gauche, sur chaque terrain. Après chaque ballon perdu, tu me demandais de me bouger. Je t’ai donné mon cœur.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs