Accueil Société Régions Hainaut

Mons: une machine de décontamination des masques mise au point chez AMB Ecosteryl

Une solution par chaleur sèche qui permet de réutiliser les masques jusqu’à trois fois sans perdre de leur efficacité. Le CHU Ambroise Paré va la tester pendant un mois.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 4 min

Cela ressemble à un four. Il ne fonctionne pas avec des micro-ondes, mais avec de la chaleur sèche, d’une centaine de degrés. Et, surtout, au terme d’un processus de deux heures, il est capable de décontaminer les masques chirurgicaux ou FFP2. De toutes les bactéries et même du Covid-19. Quand on sait qu’au prix actuel, les masques coûtent 4,15 euros la pièce, on ne peut voir qu’une belle promesse de recyclage en cette machine, baptisée m-steryl et mise au point à Mons par la société AMB Ecosteryl. Elle va en tout cas être testée pendant un mois au CHU Ambroise Paré.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs