Accueil Sports Cyclisme Route

Les confidences de Patrick Lefevere, patron de Deceuninck-Quick Step: «Je ne pensais pas que le vélo me manquerait autant»

Patrick Lefevere nous précisait, en début d’année, qu’il allait profiter, en tout cas en partie, de son statut de retraité officiel à partir du 6 février. Si on en juge par les propos rapportés ce dernier jeudi par téléphone interposé, le Flandrien a manifestement déjà fait le tour de la question et conclu, qu’à 65 ans, il n’était pas encore taillé pour la vie en pantoufles !

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Patrick Lefevere, le confinement a donc été difficile ?

Je ne vais pas me plaindre dès lors qu’au niveau de la santé pour mes proches et pour moi, tout se passe bien. Mais qu’est-ce que je m’ennuie ! Une petite sortie à vélo, quelques mails, la lecture des journaux, quelques coups de téléphone et puis c’est le vide. Je n’avais pas l’habitude d’être présent à la maison aussi longtemps. Vivement que les courses reprennent car je ne pensais pas que le vélo pouvait me manquer autant !

Voilà pour la confession, peu surprenante du reste. Précisément, le calendrier remodelé, tout frais, cela devait vous rendre le moral !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs