Accueil Société

Le coronavirus particulièrement meurtrier dans trois arrondissements belges (carte interactive)

On observe à Mons, Bruxelles et Hasselt un nombre de décès plus de deux fois supérieur à la normale.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Quelles sont les régions les plus touchées du pays par l’épidémie de coronavirus ? Les chiffres quotidiens publiés par les autorités sanitaires belges (Sciensano) permettent d’avoir une petite idée, notamment en observant le nombre quotidien d’hospitalisations, province par province. Mais l’indice le plus fiable pour mesurer l’impact de la crise est à trouver du côté de la surmortalité. En clair : observe-t-on une augmentation du nombre de morts par rapport à la normale ?

Comme l’expliquait Le Soir le 5 mai, en comparaison avec les cinq dernières années, on a recensé 50 % de morts en plus en mars/avril qu’au cours de la même période de 2015 à 2019, « toutes causes confondues ». Un surplus de mortalité qui ne peut qu’être lié au contexte épidémique actuel.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par swinge olivier, lundi 25 mai 2020, 12:02

    On pourrait faire une grande fête du confinement lorsque la Belgique atteindra les 10.000 décès. Ce jour-là, sorties totalement interdite ( d'où amendes à gogo et rééquilibrage du pactole policier, enfin !!), masques multicolores parfumés par BASF, télévision autorisée mais uniquement pour un discours royal exceptionnel portant sur le confinement au Château, et... feu d'artifices 5 G avant un couvre-feu convivial à 22h (18h avait été proposé par les partis flamands -ils dorment à cette heure-là mais il ne fait pas encore assez noir pour le feu d’artifices). Vive la Nation, Vive le Roi !

  • Posté par PAEME FREDERIC, samedi 9 mai 2020, 7:55

    Dans le rapport de Sciensano d'hier : 8521 morts dont 2447 dont on ne connaît ni l'âge ni le sexe... Cela m'étonnerait donc que l'on sache dès lors d'où ces pauvres personnes venaient... Donc attendez d'avoir tous les éléments avant de tirer des conclusions

  • Posté par PAEME FREDERIC, samedi 9 mai 2020, 11:10

    @ Xavier Counasse Ok pour la période mais au 8/5 il y a quand même 2447 décès non identifiés... Ce qui me semble énorme

  • Posté par Counasse Xavier, samedi 9 mai 2020, 10:12

    Bonjour. Comme mentionné dans le texte, les chiffres fournis couvrent la période du 16 mars au 19 avril. Car il faut en effet entre deux et trois semaines pour comptabiliser le nombre de décès, toutes causes confondues, dans le pays.

  • Posté par Bailly Jacques, samedi 9 mai 2020, 1:30

    Tout ce ramdam pour 200 décès au dessus de la moyenne habituelle .... sommes-nous tous devenus cinglés ?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs