Selon le ministre De Backer, les données télécoms démontrent que le confinement est bien respecté

Selon le ministre De Backer, les données télécoms démontrent que le confinement est bien respecté
Belga

Il ressort de la surveillance des données télécoms par la task force « Data Against Corona » du ministre Philippe De Backer que les Belges recommencent lentement mais sûrement à se déplacer. Le confinement a toutefois été globalement bien respecté, indique son cabinet vendredi dans un communiqué.

Après l’introduction du confinement, la population s’est très vite adaptée aux restrictions et les a scrupuleusement respectées, relève la task force. Les données anonymisées des opérateurs télécoms montrent ainsi qu’entre début et fin mars, la moyenne des déplacements en dehors de sa commune ont diminué de plus de la moitié : de 2,25 en moyenne vers 1,1 déplacement par jour par habitant.

Un désir d’assouplissement « de plus en plus grand »

Les nouvelles analyses des données indiquent à présent une légère augmentation dans le nombre de déplacements en dehors du code postal. Entre début et fin avril, la moyenne des déplacements journaliers par habitant a ainsi légèrement augmenté de 1,1 à 1,29, soit une augmentation d’environ 17 %. « Il semble que le désir d’assouplir les mesures restrictives est de plus en plus grand », conclut le cabinet De Backer.

Vu la nouvelle phase de l’épidémie dans laquelle la Belgique est entrée, la task force est en train de consolider ses analyses. « On ne poursuit que certaines analyses télécoms pour les utiliser dans le développement de modèles prédictifs pour l’épidémie, en collaboration avec les meilleurs modélistes belges, data scientists et épidémiologistes du GEES. Cela permettra au gouvernement de savoir plus rapidement quand et où l’épidémie pourrait se relancer », précise encore M. De Backer.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous