Accueil Belgique

Ecole fondamentale de la Région bruxelloise: «Nous sommes noyés, les directions ne dorment plus»

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 3 min

Oui, les moyens techniques sont là. Oui, les enseignants sont motivés. Oui, le personnel aide à tout mettre en place. Pourtant, à une semaine de la rentrée, Dominique Verlinden, directeur d’une école fondamentale communale de la Région bruxelloise n’est guère serein. « Je ressens à la fois une grande fatigue morale et intellectuelle. Nous sommes obligés de mettre en place une organisation dont je considère qu’elle est vraiment peu cohérente sur le plan pédagogique avec des conséquences en termes psychologiques… »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs