Cyclisme: le désert du Moyen-Orient comme plan B des Mondiaux en Suisse

photo news
photo news

Les championnats du monde, rare événement à n’avoir jusqu’à présent pas modifié sa date (20 au 27 septembre), pourraient également être impactés. Ils doivent théoriquement se dérouler au cœur des montagnes helvètes, à Martigny. Sauf que la Suisse a interdit toute manifestation réunissant plus de mille personnes jusqu’au 31 août. Avec le risque d’une prolongation.

Du coup, l’UCI, désireuse de sauver ce qui peut encore l’être, envisagerait, selon nos collègues du Nieuwsblad, un plan B du côté du Moyen-Orient. Au cas où... Quitte à reporter après la grand-messe arc-en-ciel après Vuelta, qui se termine le 8 novembre? Une piste parmi d’autres. Oman, les Emirats ou le Qatar serviraient alors de point de chute, même si ce dernier n’a pas spécialement séduit en 2016, lors d’une course irisée complètement dépourvue de passion. Sur le coup, cela dit, aucun risque d’avoir des attroupements au niveau du public là-bas. Il n’y en a pas.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous