Rassemblements à domicile: ce que dit exactement l’arrêté publié au Moniteur belge

Rassemblements à domicile: ce que dit exactement l’arrêté publié au Moniteur belge
Dominique Duchesnes

Le gouvernement a publié ce vendredi soir, au Moniteur, l’arrêté ministériel précisant les mesures annoncées par le Conseil national de sécurité mercredi dernier.

Y sont notamment régulées les visites privées. Comme annoncé par Sophie Wilmès, un ménage, peu importe sa taille, peut accueillir à son domicile jusqu’à quatre personnes, toujours les mêmes, qu’elles fassent, ou non, partie d’un ménage. Comme expliqué par la Première ministre, la règle est celle de la réciprocité entre foyers. En clair : les quatre invités ne peuvent pas recevoir, chez eux, d’autres personnes que leurs hôtes du premier jour… Et ne peuvent pas non plus être reçus par d’autres personnes.

Pas question, pour un couple, d’aller dîner chez les parents de l’un puis les parents de l’autre : il faut choisir, ou les inviter, ensemble. Autre précision, qui avait échappé à tous les exégètes amateurs de la règle : quand une personne d’un ménage (défini comme « personnes vivant sous le même toit ») est invitée au domicile d’une autre personne, même si elle se rend seule au rendez-vous, « elle engage l’ensemble de son ménage ».

Concrètement : l’arrêté ne prévoit pas la possibilité, pour un couple, de se séparer, le temps d’une visite privée, entre deux ménages. Pour rappel, il s’agit d’un contrat de confiance entre les autorités et les citoyens, à qui il est demandé de n’élargir leur bulle de vie qu’à une autre bulle de vie (un ménage), sans sanction à la clé, sinon celle d’une résurgence du virus en cas de non-respect généralisé.

Sur le même sujet
Plan d'urgence
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous