Accueil Culture Mode

Coronavirus – «Le confinement nous a donnédu temps et de la créativité»

Ce n’est pas la guerre. Mais la créativité vestimentaire révélée par le confinement rappelle l’ingéniosité des femmes et des hommes sous l’Occupation. Leçon de mode, par Yvane Jacob, autrice de « Sapé comme jadis ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

C omparaison n’est pas raison, dit-elle joliment. Néanmoins, Yvane Jacob, dont le livre Sapé comme jadis – 60 histoires de vêtements (et de gens importants) est paru en octobre dernier chez Laffont, a accepté de comparer l’incomparable. D’un côté, tous ceux et celles qui, depuis deux mois, se penchent sur leur machine à coudre pour fabriquer des masques ou customiser leurs vêtements – une frénésie qui se calmera sans doute dès lundi, avec la réouverture des commerces. De l’autre, la Seconde Guerre mondiale où, quand on était privée de bas de soie (le nylon venait tout juste d’être inventé aux USA), on se teintait les jambes à la chicorée et on se dessinait un trait de crayon noir sur le mollet pour faire croire à un bas couture. Qu’est-ce qui a vraiment changé ?

La mode en temps de Covid-19, c’est un peu comme la mode en temps de guerre ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mode

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs