Accueil Opinions Éditos

Et enfin, la culture!

Le prochain Conseil national de sécurité, mardi, sera dédié au secteur culturel. Au menu : tax-shelter, statut de l’artiste et chômage temporaire entre autres.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 2 min

C’est du rarement vu. Mardi prochain se réunira une sorte de « Conseil national de sécurité culturel » pour déconfiner, mais aussi désenclaver la culture. Tard, très tard, diront les artistes, techniciens et institutions des arts de la scène notamment – théâtre, musique, opéra – qui attendent depuis près de 60 jours et autant de cartes blanches et lettres ouvertes d’obtenir des réponses vitales à leur mise à l’arrêt totale suite à la crise du coronavirus.

Des mesures ont déjà été prises par les Communautés, en charge de la Culture, mais impossible dans ce pays-lasagne, pour la culture comme pour la santé, d’adresser efficacement et avec crédibilité les problèmes sans faire interagir tous les niveaux de pouvoir. On se souvient il y a quelques jours de la ministre Linard, en charge de la Culture pour la Fédération Wallonie-Bruxelles, réduite à en appeler dans nos colonnes au fédéral pour résoudre des problèmes dont elle ne possédait pas les leviers.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Theys Jos, samedi 9 mai 2020, 15:59

    Attention ! Dans ce paquet d'intervenants il y aura un NV-A, et c'est ça qui paralyse. Heureusement le MR frappe fort. Il pourrait proposer des mesures qui ont fait preuve d'efficacité. Pendant l'occupation française (1792-1815) on a destitué tout le monde qui ne parlait pas français pour manque de culture.

  • Posté par Petre Eric, samedi 9 mai 2020, 8:10

    Amusant. A 90% les artistes votent traditionnellement à gauche ou très à gauche et ces mesures n'y changeront rien, mais s'offrir le petit plaisir de donner une leçon d'efficacité à la gauche sur son terrain n'avait sans doute pas de prix pour le MR. Sur le fond je n'ai pas d'avis, les intéressés donneront le leur, avec sans doute leur lot de critiques. Mais rien que le fait que quelque chose bouge dans ce pays politiquement paralysé laisse un peu d'espoir. On s'accroche au moindre signe de vie finalement.

  • Posté par Pelgrims Alain, samedi 9 mai 2020, 10:32

    c'est déjà ça !

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs