Le plan global du MR pour sauver le secteur culturel

Le plan global du MR pour sauver le secteur culturel

Le secteur culturel appelle à l’aide depuis le début de la crise du Covid. Mais la complexité institutionnelle belge est telle qu’une solution globale de soutien aux artistes ne peut passer que par une coordination entre les entités fédérées.

Mardi prochain, sous la houlette de la ministre de la Culture Bénédicte Linard (Ecolo), une Conférence interministérielle culture (CIM) se réunira pour tenter de dégager des pistes pérennes d’aide au secteur.

Seuls les points sur lesquels il y aura un préaccord auront une chance de passer. A cinq jours de cette réunion cruciale pour le secteur culturel, le président du MR Georges-Louis Bouchez abat ses cartes : tous les ministres MR se sont entendus pour élaborer, déposer et faire adopter un plan coordonné et concret de secours et de relance de la Culture.

Les solutions avancées sont teintées de bleu, mais à peine : le MR s’engage sur le statut de l’artiste, requiert une mobilisation accrue de la RTBF, pousse l’idée de chèques pour la culture. Les libéraux s’engagent aussi à défendre devant le Conseil national de sécurité l’application d’un protocole sanitaire particulier à la Culture, qui permette une reprise des activités culturelles « hors public ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous