Accueil Économie

RER Ottignies: «Sept ans de travaux nécessaires pour la mise à quatre voies»

En visite ce matin à la gare d’Ottignies, Philippe Denayer, le responsable du RER pour Infrabel est venu à la rencontre des élus locaux. Bilan : sept ans de travaux en vue qui débuteront à une date inconnue et deux ans de plus pour relier la ligne 140, vers Charleroi.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 3 min

Ce n’est pas le genre d’invitation que je boude. Bien sûr, on a l’impression que rien ne change sur le terrain depuis quinze ans, mais c’est pourtant à l’occasion d’une telle visite que nous avons pu finaliser le master plan de la gare d’Ottignies qui, selon les années, est la première ou la deuxième gare wallonne avec 21.000 navetteurs qui y transitent, dont 6.000 qui y viennent en voiture, en vélo ou à pied.  »

Le bourgmestre d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, Jean-Luc Roland (Ecolo), savait que la ministre de la Mobilité Jacqueline Galant (MR) ne serait pas présente, ce jeudi, à la tournée de la ligne 161 entre Bruxelles et Ottignies. Mais il a pu, avec des membres de son collège, s’adresser à des membres de son cabinet, ainsi qu’à des représentants de la SNCB (offre aux navetteurs) et d’Infrabel (infrastructures).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Paul Adam, jeudi 10 mars 2016, 16:27

    Délai probable +- 15 ans

  • Posté par Catherine Heussch, jeudi 10 mars 2016, 15:48

    On ne sait si une telle durée est movitée par l'absence de crédits annuels ou par des difficultés techniques ou simplement parce que dans le pays, on a perdu l'habitude de réaliser de grands travaux publics....

  • Posté par Jean-Philippe DE VOGELAERE, jeudi 10 mars 2016, 16:00

    C'est le temps annoncé pour le chantier. On peut aisément imaginer qu'on ne peut pas tout démolir et interrompre la circulation pendant les travaux. D'où l'obligation de travailler par phases.

  • Posté par Catherine Heussch, jeudi 10 mars 2016, 15:46

    On peut comprendre 21.000 entrées et autant de sorties journalières.....

  • Posté par Jean-Philippe DE VOGELAERE, jeudi 10 mars 2016, 15:58

    21.000 navetteurs, soit 15.000 qui transitent par Ottignies et 6.000 qui y entrent et donc qui y sortent

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs