Accueil Société Régions Bruxelles

Uccle: une quinzaine d’artères passent à 20 km/h

Le Pentagone passe, ce lundi, en zone de rencontre : 20 km/h maximum, priorité aux piétons et cyclistes. Uccle aura aussi aura ses slow streets : une quinzaine d’artères passent au même régime.

Journaliste au service Monde Temps de lecture: 2 min

Le Pentagone, vaste zone de rencontre dès lundi… Mais la Ville de Bruxelles n’est pas la seule à avoir répondu à l’appel d’Elke Van den Brandt, ministre (Groen) de la Mobilité. Une dizaine d’autres communes bruxelloises ont suivi le mouvement. Dernière en date, Uccle. Dont le collège a décidé de transformer, temporairement, une quinzaine d’artères en slow streets.

Concrètement, il s’agit des voiries suivantes : rue du Doyenné, rue Verhulst, rue Xavier De Bue, rue des Fidèles, rue du Postillon, rue de Nieuwenhove, Parvis Saint-Pierre, place Homère Goossens, rue de la Fourragère, square Coghen. Soit tout le centre de la commune, à l’intérieur du périmètre délimité par l’avenue Coghen, la chaussée d’Alsemberg, l’avenue Brugmann et l’avenue de Floréal. Les autres voiries concernées sont la rue Vanderkindere (tronçons Dodonée-Gabrielle et Place Vanderkindere-Mutualité), rue de la Bascule, rue de Praetere, avenue Dolez (entre Hospices et Percke), rue Casalta, drèves des Gendarmes, avenue du Vossegat, avenue P. Stroobant, drève du Sénéchal (entre chsée de Waterloo et l’avenue André Ryckmans).

Pour rappel, dans une zone de rencontre, priorité est donnée aux piétons, qui peuvent circuler sur tout l’espace public. La vitesse maximale y est ramenée, pour tous les usagers de la route, à 20 km/h.

« Soutenir la mobilité douce »

Pour Thibaud Wyngaard, échevin de la Mobilité (Ecolo), ces mesures s’imposaient. « Uccle centre compte plusieurs artères aux trottoirs fort étroits, de très nombreux commerces et deux écoles. Le passage de ce quartier en zone de rencontre temporaire semblait évident. La mise en place de zones de rencontre et de rues cyclables vise aussi à accompagner les changements constatés dans les modes de déplacement, à soutenir le développement de la mobilité douce. »

A Uccle comme dans les autres communes, la mesure est temporaire. « A l’heure actuelle, elle est prévue jusqu’au 30 juin. En fonction de l’évolution de la situation sanitaire, elle sera ou non prolongée. Le Collège pourrait aussi être amené à l’adapter. Tout comme le Collège pourrait encore faire passer d’autres voiries en zones de rencontre », précise encore l’échevin Ecolo.

 

À lire aussi Mobilité: tous en selle après la crise?

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

26 Commentaires

  • Posté par BEECKMAN Marc, lundi 11 mai 2020, 8:18

    La propagation du coronavirus est analysée et le confinement tente à la limiter tout le contraire pour la connerie, sa diffusion personne n'ose la contredire et le confinement l'amplifie ! à quand une bande pour les charrettes à bras (Ces beaux penseurs qui n'ont jamais du relever leur manche à prendre des décisions débiles dans la chaleur moite de leur bureau vont enfin circuler serein) , à bœufs (on a en a trouvé une kyrielle au sein des assemblées communales), à cheval (ici, on a vraiment pas a faire à des étalons des méninges ) ou à baudet (là on vient de repairer tout un troupeau à Bruxelles) il risque d'y avoir du monde pour se la partager.

  • Posté par Evrard Jean, dimanche 10 mai 2020, 22:47

    "Le passage de ce quartier en zone de rencontre temporaire semblait évident." Ce qui est évident, c'est qu'Écolo profite (comme à Bruxelles-ville) du Covid-19 pour imposer sa «mobilité douce». Mesure provisoire, zeit hem...

  • Posté par VINCENT Patrick, dimanche 10 mai 2020, 6:53

    Problème réglé il y a 5 ans : j'ai déménagé en BW , je dépense mon argent dans le BW . Bxl c'est fini pour moi . Apparemment je ne suis pas le 1er à le faire et ne serai pas le dernier . Quant aux cyclistes , ils ne respectent rien : roulent sur la chaussée quand il y a une piste cyclable , roulent indifféremment sur chaussée/trottoir suivant leur bonne convenance, passent au rouge ...etc... : les voyous ne roulent plus en BM mais à vélo tout cela avec le cautionnement des politiques . J'ai lu ci et là que l'on parle de la paupérisation de Bxl , je ne suis pas étonné .

  • Posté par Chalet Alain, samedi 9 mai 2020, 18:45

    Les automobilistes font attention aux piétons. Mais les cyclistes s'en fichent totalement, comme de tout le reste.

  • Posté par Majot JP, dimanche 10 mai 2020, 15:30

    Serge Tiel, je vous suis à 100%, mais votre commentaire comme le mien est inutile. Tous ceux qui approuvent ces mesures de partage et pro-velo (et qui ont voté majoritairement pour qu'elles se multiplient) ont quitté depuis longtemps ces forum. Reste donc, ici omnipresente, une curieuse sociologie de personnes aigries, qui s'autoalimentent en bouffant du khmer vert, peut-être âgées (et donc assez dependantes de leurs autos), certainement anti-urbaines (et effrayées par l'évanouissement de leurs valeurs blanches et reactionnaires), autocratiques (JLB?) et en general pas très méchantes au-delà des mots. Laissons leur cette soupape, ils ne changeront pas d'avis.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo