Les CPAS recevront une aide fédérale de 15 millions d’euros

Les CPAS recevront une aide fédérale de 15 millions d’euros
Photo News

Les CPAS recevront une aide de 15 millions d’euros, ont décidé samedi le gouvernement fédéral et les représentants des dix partis qui soutiennent les pouvoirs spéciaux, a-t-on appris à plusieurs sources confirmées par le cabinet du ministre de l’Intégration sociale, Denis Ducarme.

Face à la crise du coronavirus, les demandes d’une aide sociale sont en forte augmentation. Jeudi, les trois fédérations des CPAS du pays en ont appelé à la Première ministre, Sophie Wilmès, afin que des mesures immédiates soient prises pour éviter qu’un grand nombre de personnes ne bascule dans la précarité.

Le montant de 15 millions permettra de fournir une aide sociale complémentaire aux bénéficiaires du revenu d’intégration sociale (RIS). Il s’agit notamment de prendre en compte de nouveaux groupes cibles, notamment les personnes qui, après avoir perdu leur emploi, ne peuvent plus payer leur loyer, les factures d’énergie, les frais d’éducation des enfants ou encore leurs assurances. Ce montant aidera en outre les étudiants qui touchent le RIS et doivent se doter d’un matériel particulier pour passer leurs examens en période de confinement.

Les étudiants boursiers qui touchent le RIS verront augmenter le plafond de revenu complémentaire qu’ils peuvent gagner en travaillant à la hauteur du plafond appliqué aux non-boursiers, soit un passage de 70,81 euros par mois à 253,88 euros par mois.

Enfin, les bénéficiaires du RIS seront autorisés à occuper des emplois saisonniers sans plafond de revenu, et ce au moins jusqu’au 30 juin 2020 à l’instar de ce qui est admis pour les travailleurs en chômage temporaire ou les indépendants bénéficiaires du droit passerelle.

Des mesures complémentaires sont en préparation, a indiqué M. Ducarme en compagnie de sa collègue de l’Emploi, Nathalie Muylle.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous