Belgique, Suisse, Allemagne: plusieurs manifestations anti-confinement ont eu lieu ce samedi en Europe

Belgique, Suisse, Allemagne: plusieurs manifestations anti-confinement ont eu lieu ce samedi en Europe
EPA

Plusieurs manifestations anti confinement ont eu lieu ce samedi en Europe. Les plus grandes se sont déroulées en Allemagne.

Allemagne

Des milliers de personnes ont défilé samedi en Allemagne pour marquer leur opposition aux mesures de confinement en vigueur pour endiguer la pandémie de coronavirus. La police n’est généralement pas intervenue malgré des rassemblements d’une ampleur nettement plus importante qu’autorisée.

Plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés à Berlin et Francfort. Dans la capitale, au moins une trentaine de personnes ont été interpellées parce qu’elles ne respectaient pas les règles de distanciation sociale.

À Munich, environ 3.000 participants ont pris part à l’action, dans le calme. La police avait autorisé un rassemblement de 80 personnes. Les agents ont tenté de disperser la foule, mais ils ne sont finalement pas intervenus. Plusieurs milliers de personnes étaient également présentes à Stuttgart.

Suisse

Des centaines de personnes ont manifesté samedi devant le Parlement à Berne et dans d’autres villes suisses pour protester contre les restrictions imposées par les autorités pour lutter contre le nouveau coronavirus, selon l’agence de presse Keystone-ATS.

La Suisse, qui a enregistré plus de 1.500 morts pour 30.000 contaminations, a cependant commencé à alléger les mesures de confinement, autorisant, il y a deux semaines, salons de coiffure et fleuristes à rouvrir. Dès lundi, les écoles, restaurants, musées et librairies pourront faire de même, en respectant toutefois des conditions spécifiques.

Les manifestants de samedi estiment que les restrictions en vigueur violent leurs droits fondamentaux et ils ont hué et sifflé les policiers déployés sur place, selon ATS.

Belgique

La police a procédé à l’arrestation administrative de 13 personnes qui participaient, samedi à Anvers, à une manifestation non autorisée contre les mesures de confinement prises par le gouvernement, face à la propagation du coronavirus. Une vingtaine de protestataires ont également reçu un avertissement.

Un appel à manifester samedi, sur la Leopold de Waelplaats, contre « la dictature du confinement » circulait sur les réseaux sociaux depuis quelques jours. Les organisateurs estiment que les mesures imposées vont à l’encontre des droits constitutionnels des citoyens.

La manifestation n’étant pas autorisée, la police locale était présente en nombre pour faire respecter l’interdiction. L’objectif était également de « faire prendre conscience » aux manifestants que « leur participation était aussi en violation des directives fédérales sur le Covid-19 ».

Plusieurs organisateurs de la manifestation font partie des 13 personnes arrêtées administrativement.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous